A Idoméni en Grèce, 13.000 migrants attendent le déblocage des frontières

A Idoméni en Grèce, 13.000 migrants attendent le déblocage des frontières
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les réfugiés bloqués entre Grèce et Macédoine vont surveiller de près le sommet UE-Turquie de Bruxelles. En jeu, la poursuite de leur route vers une nouvelle vie européenne.

PUBLICITÉ

L’Union Européenne va t-elle leur rouvrir le passage ? Les dizaines de milliers de migrants qui sont bloqués en Grèce et veulent poursuivre leur route vers l’Ouest et le Nord attendent dans l’angoisse la levée des mesures de restriction de circulation.

Au moment où se tient à Bruxelles le sommet UE-Turquie, ces réfugiés s’entassent dans des conditions misérables à la frontière avec la Macédoine, toujours fermée.

Ils seraient 13.000 au poste frontière grec d’Idoméni.

“J’espère qu’ils vont ouvrir la frontière pour tout le monde après cette réunion, dit ce Syrien d’Alep, et que tout le monde pourra continuer et commencer une nouvelle vie, s‘échapper de la guerre et de notre ancienne vie”.

Un autre déclare : “On ne peut pas forcer l’Union Européenne à faire quelque chose, mais par humanité, ils doivent faire quelque chose pour nous. – Vous ne ferez pas demi-tour, c’est sûr ? demande le journaliste. – Pour aller où ? Si je repars, je meurs”.

Seule une centaine de migrants ont été acceptés sur le sol macédonien ce dimanche. Les laisser sortir de Grèce est une urgence absolue, selon les mots d’Alexis Tsipras, le Premier ministre grec.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Encore un naufrage de migrants en mer Egée : vingt-cinq morts dont treize enfants

Sur long terme, l'Europe compte sur le gaz azerbaïdjanais

La valeur réelle de la PAC "a baissé de 30 % en raison de l'inflation"