La police française a sans doute arrêté un gros poisson à Argenteuil

La police française a sans doute arrêté un gros poisson à Argenteuil
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A l’origine, les policiers enquêtaient sur le possible séjour en Syrie d’un jihadiste qui venait d‘être expulsé de Turquie. A l’arrivée, ils sont

PUBLICITÉ

A l’origine, les policiers enquêtaient sur le possible séjour en Syrie d’un jihadiste qui venait d‘être expulsé de Turquie.
A l’arrivée, ils sont tombés sur un autre homme, un gros poisson. L’interpellation jeudi soir de Reda Kriket les a conduits sur la piste d’un appartement d’Argenteuil, au nord-ouest de Paris. Ils y ont trouvé cinq kalachnikovs, des armes de poing, du matériel pour fabriquer des explosifs.

Cet ancien braqueur reconverti dans la mouvance radicale islamiste est une belle prise pour les autorités. Car il connaissait probablement très bien Abdelhamid Abaaoud, l’un des acteurs majeurs des attentats de Paris, le 13 novembre. Il “évoluait au sein d’un réseau terroriste qui projetait de frapper la France”, a affirmé le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. Le réseau responsable des attentats de Paris et de Bruxelles, 161 morts et des centaines de blessés, “est en voie d‘être anéanti”, a commenté vendredi le président français François Hollande. Mais “nous savons qu’il y a d’autres réseaux”, a-t-il reconnu.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Arrestation d'un homme qui préparait un attentat en France

Attaque au couteau "terroriste" dans une église de Sidney

Un homme suspecté d'être membre actif du groupe Etat islamique arrêté en Italie