This content is not available in your region

A Tunis, Ban Ki-Moon rend hommage aux victimes du Bardo

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz  avec APTN, Reuters
euronews_icons_loading
A Tunis, Ban Ki-Moon rend hommage aux victimes du Bardo

Des fleurs, pour que la culture l’emporte sur la violence. Le secrétaire général des Nations-Unis les a déposées, devant le musée du Bardo à Tunis.
Il y a un peu plus d’un an, le 18 mars 2015, deux assaillants ouvraient le feu sur les touristes.
Au premier jour d’une visite de 48 heures à Tunis, Ban Ki-Moon a donc tenu à rendre hommage aux victimes, les martyrs de la culture, comme les appelle la ministre de la Culture : “Le musée du Bardo est un lieu symbolique pour nous, explique Sonia M’barek. Nous décidons donc de continuer à vivre et d’organiser des évènements à partir du musée du Bardo et tous les musées tunisiens. C’est notre façon de défendre notre culture et de défendre aussi le droit à la vie.”

C'est notre façon de défendre notre culture et de défendre aussi le droit à la vie

21 visiteurs, dont quatre Français, et un policier ont été tués au musée. La première attaque contre des touristes depuis la révolution tunisienne. Revendiquée par Daesh.
Deux autres attentats ont suivi, dont celui qui a coûté la vie à 38 touristes sur la plage de Sousse, en juin.