This content is not available in your region

Santos accusé de brader les négociations avec les FARC

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AGENCES
euronews_icons_loading
Santos accusé de brader les négociations avec les FARC

En Colombie, des centaines de personnes sont descendues dans la rue pour dénoncer les concessions consenties par Juan Manuel Santos aux guérillas.

Le président colombien négocie, en ce moment, la paix avec les FARC et d’autres groupes.

Il est accusé par ces opposants, notamment son prédécesseur Alvaro Uribe, de brader le pays et de donner un blanc-seing aux narco-trafiquants.