Santos accusé de brader les négociations avec les FARC

Santos accusé de brader les négociations avec les FARC
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AGENCES
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Colombie, des centaines de personnes sont descendues dans la rue pour dénoncer les concessions consenties par Juan Manuel Santos aux guérillas

PUBLICITÉ

En Colombie, des centaines de personnes sont descendues dans la rue pour dénoncer les concessions consenties par Juan Manuel Santos aux guérillas.

Le président colombien négocie, en ce moment, la paix avec les FARC et d’autres groupes.

Il est accusé par ces opposants, notamment son prédécesseur Alvaro Uribe, de brader le pays et de donner un blanc-seing aux narco-trafiquants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Géorgie : le Parlement adopte une première version de la "loi russe"

Des milliers d'agriculteurs italiens manifestent pour la protection du Made in Italy

Inondations en Russie : des centaines de sinistrés manifestent pour obtenir des compensations