Grèce : premières expulsions de migrants en vertu de l'accord EU-Turquie

Grèce : premières expulsions de migrants en vertu de l'accord EU-Turquie
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

De Lesbos vers la Turquie, ils rejoignent un camp de réfugiés dans le nord-est du pays. C’est le chemin qu’ont parcouru hier les premières personnes

PUBLICITÉ

De Lesbos vers la Turquie, ils rejoignent un camp de réfugiés dans le nord-est du pays. C’est le chemin qu’ont parcouru hier les premières personnes expulsées de Grèce en vertu de l’accord controversé entre l’Union européenne et Ankara. 202 réfugiés, Pakistanais et Afghans pour la plupart.

Hier, le président turc n’a pas manqué de critiquer la gestion européenne de la crise migratoire. “Ils ont mis des barbelés pour empêcher ces gens d’entrer. Nous ne savons pas combien de personnes sont mortes en mer Égée, mais nous en avons sauvé 100 000. Nous les avons secourus grâce à nos gardes-côtes, et nous continuerons à le faire”, a lancé Recep Tayyip Erdogan.

L’accord conclut avec Ankara, et entré en vigueur hier, stipule que pour chaque Syrien expulsé de Grèce vers la Turquie, l’Union européenne s’engage à accueillir un demandeur d’asile dans un pays membre, dans le cadre d’un plan limité à 72 000 places.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation