EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Visite surprise de John Kerry à Bagdad

Visite surprise de John Kerry à Bagdad
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters, AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry s’est rendu ce vendredi à Bagdad. Sa première visite dans la capitale irakienne depuis un an et demi

PUBLICITÉ

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry s’est rendu ce vendredi à Bagdad. Sa première visite dans la capitale irakienne depuis un an et demi. Objectif : soutenir le pays dans sa lutte contre le groupe Etat islamique.

Irak: John Kerry en visite surprise pour soutenir Bagdad contre l'EI https://t.co/sNIMjkHZmT par @NicolasRevise#AFPpic.twitter.com/DVZx1NZXMx

— Agence France-Presse (@afpfr) April 8, 2016

John Kerry visits Baghdad for talks with top Iraqi officials on the war against Islamic State jihadist grouphttps://t.co/eTwDKefZZ7

— The Guardian Nigeria (@GuardianNigeria) April 8, 2016

Le chef de la diplomatie américaine a rencontré le Premier ministre chiite Haider al-Abadi qui est confronté à de nombreux défis internes. Il doit notamment remanier le gouvernement en y incluant des technocrates afin de combattre la corruption et fait face à de sérieuses difficultés économiques.

Par ailleurs, les autorités veulent montrer que la lutte contre Daesh est sans relâche. Ce jeudi a été diffusée une vidéo montrant des frappes aériennes ciblant des véhicules et des planques du groupe djihadiste. On ignore de quand date précisément ces images. La localité visée est Hit, dans la province d’Anbar, à l’ouest de Bagdad, située sur une ligne de ravitaillement de Daesh.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie - Corée du Nord : un accord d'assistance entre Moscou et Pyongyang

Vladimir Poutine en visite en Corée du Nord

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine