EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Près de 500 migrants se seraient noyés en Méditerranée (UNHCR)

Près de 500 migrants se seraient noyés en Méditerranée (UNHCR)
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que les sauvetages de migrants en Méditerranée ont repris de plus belle ces deux dernières semaines, le Haut commissariat aux réfugiés

PUBLICITÉ

Alors que les sauvetages de migrants en Méditerranée ont repris de plus belle ces deux dernières semaines, le Haut commissariat aux réfugiés s’inquiète.
41 rescapés d’un énième naufrage survenu au large de la Libye ont raconté avoir assisté au chavirage d’un navire qui transportait plusieurs centaines de personnes. Aucun survivant n’a été retrouvé.

“Nous ne savons pas encore très bien combien de personnes étaient dans ce bateau lorsqu’il a coulé”, explique William Spindler le porte-parole de l’UNHCR. “Mais les témoins parlent d’au moins 500 personnes”.
Le Haut commissariat rappelle que ces dernières semaines le nombre de candidats à l’exil qui ont traversé la Méditerranée par la Libye a considérablement augmenté. Et de craindre qu’avec le retour des beaux jours, ce nombre augmente encore fortement.

Malgré ces naufrages à répétition, l‘étau se resserre pourtant pour les migrants. Refoulés de Grèce sur la route des Balkans, les personnes qui embarquent au départ de la Libye risquent d‘être eux aussi renvoyés chez eux.
Mercredi, plus de deux cents Africains ont été reconduits par les autorités libyennes vers leurs pays d’origine.
Un refoulement largement médiatisé pour tenter de dissuader les migrants et les passeurs.
Depuis le début de l’année, 16 000 personnes ont traversé la Méditerranée pour se rendre en Italie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Athènes relâche la pression sur les migrants détenus sur les îles

Migrants : les tensions montent, les clôtures s'érigent

L’opposition italienne dans la rue pour dénoncer les réformes de Meloni