PUBLICITÉ

L'hommage de Liverpool aux supporters morts au stade d'Hillsborough

L'hommage de Liverpool aux supporters morts au stade d'Hillsborough
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le temps des commémorations après un jugement historique. Mercredi, la ville de Liverpool a rendu un vibrant hommage aux 96 supporters morts il y a

PUBLICITÉ

Le temps des commémorations après un jugement historique.
Mercredi, la ville de Liverpool a rendu un vibrant hommage aux 96 supporters morts il y a 27 ans au stade d’Hillsborough. Une leçon de courage aussi aux familles des victimes à qui la justice britannique vient de rendre un peu de dignité.
Mardi au terme d’un procès, non seulement les victimes de cette tragédie ont été blanchies mais le verdict a accablé les services de police et de secours.

Crowds at the #Hillsborough vigil in Liverpool sing You'll Never Walk Alone, the anthem of LFC</a> <a href="https://t.co/Y7dpldDnUs">https://t.co/Y7dpldDnUs</a></p>&mdash; Sky News (SkyNews) 27 avril 2016

Margaret Aspinall, la présidente de l’association des familles a été très applaudie : “Cela a été dur d’attendre durant 27 ans mais je vais vous dire ceci : lorsque nous étions assis devant dans ce tribunal, durant ces deux dernières années, et que nous écoutions les mêmes mensonges pour accuser les supporters d’avoir été ivres, sans ticket et en retard je me dis que le système que nous avons dans ce pays doit être changé.”

Signe de l‘émotion suscitée par cette affaire, des milliers d’habitants de Liverpool ont partagé la joie des familles. Avec un mot d’ordre : continuer le combat pour que les vrais coupables de cette tragédie soient enfin jugés.

Avec AFP et Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tragédie de Hillsborough : un chef de la police du Yorkshire suspendu de ses fonctions

Royaume-Uni : Rishi Sunak annonce la tenue d'élections générales le 4 juillet

No comment : Marc Quinn expose ses oeuvres à Kew Gardens