This content is not available in your region

Démission du chef de la police de San Francisco sur fond de tensions raciales

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Démission du chef de la police de San Francisco sur fond de tensions raciales

Greg Suhr n’est plus le chef de la police de San Francisco. Il a été contraint à la démission, quelques heures après une nouvelle bavure policière dans la ville californienne. Une jeune femme noire qui refusait de sortir d’une voiture volée, a été abattue par un agent. Pour le maire de la ville, la mort de trop. C’est un adjoint afro-américain avec 26 ans de service qui remplacera Suhr.

“Ces fusillades impliquant des officiers, qu’elles soient justifiées ou non, ont contraint notre ville à ouvrir les yeux sur la question de savoir quand et comment la police fait usage d’une force meurtrière, a déclaré Ed Lee. Les tensions entre nos forces de l’ordre et les communautés de couleur durent depuis trop d’années, c’est devenu indéniable.”

Ce nouveau drame et la démission qui a suivi interviennent dans un climat de tensions exacerbées entre la police de San Francisco et la communauté noire suite à une série d’incidents à connotation raciale. La mort de Mario Woods en décembre dernier avait particulièrement marqué les esprits, avec la diffusion d’une vidéo dans laquelle on voit le jeune Afro-américain, soupçonné d’une attaque au couteau, tomber sous les balles des policiers.

Avec AFP