PUBLICITÉ

Mexique: violences suite à l'arrestation d'un syndicaliste enseignant

Mexique: violences suite à l'arrestation d'un syndicaliste enseignant
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les rues de Oaxaca, dans le sud du Mexique, prises d’assaut par les manifestants.

PUBLICITÉ

Les rues de Oaxaca, dans le sud du Mexique, prises d’assaut par les manifestants.
Des heurts entre policier et enseignants syndiqués ont éclaté dans la nuit de samedi à Dimanche.
Les raisons de leur colère: l’arrestation de Ruben Nunez, une figure du syndicalisme enseignant. La justice l’accuse de détournement de fonds et de blanchiment d’argent. Mais au sein des rangs du CNTE, le sydicat de Mr Nunez, il s’agit d’un coup de force politique.

“Je leur dis, au gouvernement, que nous ne sommes pas prêts d’abandonner notre combat. Et notre leader et secrétaire général, le camarade Nunez, où que tu sois sache que les travailleurs de l‘éducation te soutiennent fortement”, a promis Juan Garcia, un des leaders de l’organisation.

Ruben Nunez a été arrêté dimanche et transféré à la prison de Sonora dans le Nord-Ouest du pays.
Un autre syndicaliste enseignant a été arrêté, Francisco Villalobos.
Leur syndicat, le CNTE, s’oppose depuis 2013 à une réforme de l‘éducation voulue par le gouvernement du Président Pena Nieto.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

En Géorgie, une procession pour la pureté de la famille en réaction à la journée contre l'homophobie

Salomé Zourabichvili : "Il n'y a pas de tentation de retour dans le giron russe en Géorgie"