Brexit : le camp pro-européen en tête des sondages

Brexit : le camp pro-européen en tête des sondages
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A quatre jours du référendum sur le Brexit, la campagne a repris ce dimanche.

PUBLICITÉ

A quatre jours du référendum sur le Brexit, la campagne a repris ce dimanche. Elle avait été interrompue à la suite du meurtre de la députée travailliste Jo Cox, tuée par un sympathisant d’extrême-droite dans sa circonscription de Birstall, au nord de l’Angleterre, jeudi dernier.
Les deux camps sont désormais au coude-à-coude.
D’après les derniers sondages, les pro-européens semblent prendre une légère avance , de quoi inverser la tendance qui prévalait jusqu‘à la semaine dernière. Les partisans d’une sortie sont montés au créneau, comme l’ancien maire de Londres Boris Johnson. “Nous devrions saisir la chance de pouvoir, en tant que pays, reprendre le contrôle d‘énormes sommes d’argent’, a-t-il déclaré, “pour les dépenser en fonction de nos priorités. Et nous devrions reprendre le contrôle de nos frontières avec un système juste, rationnel et impartial”.

Le Premier ministre David Cameron est venu défendre la nécessité de rester dans l’Union Européenne, et pointe les dangers d’un choix sans retour en arrière.

Ces deux derniers mois, le ton était monté entre les deux camps. Du côté des pro-Brexit, le leader indépendantiste du Ukip, Nigel Farage, avait choqué la classe politique avec des affiches anti-migrants.

Gove and Osborne condemn Nigel Farage's anti-immigration poster https://t.co/XpRTAfqETU

— The Guardian (@guardian) 19 juin 2016

Mais après l’assassinat de Jo Cox, de nombreux événements qui devaient se tenir ce week-end ont été annulés.

This is not a rejection of friends but a plea for real reform https://t.co/6iL7mojQJh#eurefpic.twitter.com/3M6Xp2dBSa

— The Sunday Times (@thesundaytimes) 19 juin 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Brexit, et après ?

Irlande du Nord : après deux ans de tumultes, le parlement va reprendre du service

Irlande du Nord : vers une levée du blocage des institutions