DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Brexit/David Cameron : "le Britannique n'est pas un lâche"

euronews_icons_loading
Brexit/David Cameron : "le Britannique n'est pas un lâche"
Taille du texte Aa Aa

A quatre jour d’un référendum britannique historique pour ou contre la sortie de l’Union européenne, les deux camps sont repartis en campagne.
Dimanche à la BBC David Cameron a enfoncé le clou en invoquant Winston Churchill.

“Le Britanniques n’est pas un lâche”, il va continuer à se battre s’il décide de rester dans l’UE, a déclaré le Premier ministre.

Le camp pro-Brexit semble avoir pâti du meurtre de Jo Cox cette députée travailliste pro-européenne.
Les derniers sondages redonnent désormais une légère avance aux partisans du maintien dans l’UE.

Dimanche l’offensive pro-UE s’est aussi jouée dans la presse.

“Si on quitte l’UE il n’y aura pas de retour possible”, a encore averti David Cameron dans le Sunday Times.

Un ministre de Cameron, partisan du Brexit, a de son côté démenti dans le Sunday Telegraph le risque de récession brandi par les partisans du maintien dans l’UE.

Alors que la distribution de tracts se poursuit à Londres, à Paris, Berlin et Rome, des centaines de pro-européens ont participé à une “chaîne du baiser”.

Une manifestation symbolique visant à “montrer l’amour ente la Grande-Bretagne et l’Europe”.

Avec Agences

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.