A Londres, Theresa May se voit sur les traces de Margaret Thatcher

A Londres, Theresa May se voit sur les traces de Margaret Thatcher
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Grande-Bretagne les candidats à la succession de David Cameron se signalent. Ils auront la lourde tâche de réussir le Brexit.

PUBLICITÉ

Qui va succèder à David Cameron, et avoir la lourde tâche d’organiser la sortie de l’union européenne ? Pourquoi pas la ministre britannique de l’Intérieur ? Theresa May est candidate au poste de Premier ministre, comme ses collègues du Travail, de la Justice. Theresa May, l’eurosceptique ministre qui avait pourtant rallié le camp des anti-Brexit a promis de rassembler les Britanniques. Mais Theresa May n’a pas laissé d’espoir aux déçus : “Le Brexit signifie le Brexit. La campagne a été menée, le vote a eu lieu, la participation était élevée et le verdict est tombé.
Il ne devrait pas y avoir d‘élections législatives avant 2020. Il faut qu’elles se déroulent de façon normale selon le processus normal, sans précipitation. Et il ne devrait pas y avoir de décision pour invoquer l’article 50 tant que la stratégie de négociation britannique n’est pas clairement définie, ce qui signifie que l’article 50 ne devrait pas être invoqué avant la fin de l’année.”

L’article 50 du traité de Lisbonne, c’est celui qui prévoit la sortie d’un membre de l’UE. Quel que soit le futur Premier ministre, la Grande-Bretagne, qui veut obtenir des garanties, ne devrait pas annoncer sa sortie rapidement, n’en déplaise aux 27.

David Cameron s‘était engagé à démissionner après le vote des électeurs en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, lors du référendum du 23 juin.

Le nom du nouveau Premier ministre britannique sera connu le 9 septembre : les 150.000 membres du parti conservateur vont voter pour choisir entre deux finalistes. Le ministre de la Justice Michael Gove a annoncé ce matin sa candidature. Le ministre du Travail Stephen Crabb était jusqu‘à hier soir le seul à avoir officiellement annoncé qu’il postulait. L’ancien secrétaire d‘État à la Défense, Liam Fox, serait également sur les rangs, selon son entourage.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La France et le Royaume-Uni échangent leurs gardes pour les 120 ans de l’Entente cordiale

Zoo de Chester : un girafon rare fait sa toute première sortie

Trois pays occidentaux ciblés par une campagne de cyberespionnage chinoise