Bangladesh : vingt étrangers massacrés à la machette dans un restaurant

Bangladesh : vingt étrangers massacrés à la machette dans un restaurant
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Treize otages ont été libérés. Six terroristes de Daech ont été abattus par les forces de l'ordre.

PUBLICITÉ

L’attaque terroriste dans un restaurant huppé de Dacca au Bangladesh s’est terminée samedi matin dans un véritable bain de sang.
Vingt clients du restaurant y ont été massacrés à l’arme blanche.

Tuerie à Dacca: les étrangers massacrés dans le café de l'horreur https://t.co/fcaoNCuSp6#AFPpic.twitter.com/E5KMBsGgwV

— Agence France-Presse (@afpfr) 2 juillet 2016

Dans la nuit, le bâtiment a été pris d’assaut par une centaine de policiers lourdement armés pour tenter d’y déloger les jihadistes qui y avaient trouvé refuge.

Au moins deux policiers ont été tués durant l’assaut final.

Quant aux terroristes, six ont été abattus par les forces de l’ordre. Un septième a pu être interpellé vivant. Des bombes artisanales ont été retouvées sur place.

Dans la confusion, 13 otages ont été libérés et de nombreux blessés ont été pris en charge.
Selon des survivants, les terroristes ont d’abord séparé les otages bangladais des étrangers avant de les exécuter.
Neuf Italiens, plusieurs Japonais et un Indien font partie des victimes.

Prise d'otages à Dacca: un rescapé argentin raconte “un massacre” https://t.co/JtFjTfWgj0#AFPpic.twitter.com/8K7dpuzK0J

— Agence France-Presse (@afpfr) 2 juillet 2016

Le groupe Etat islamique a revendiqué cette attaque.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attaque de Dacca : l'indignation de l'Italie et du Japon

Un terrible incendie dans la capitale bangladaise a fait au moins 43 morts

A trois mois des élections au Bangladesh, un des leaders de l'opposition a été inculpé de meurtre