EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Incertitude politique en Australie après les élections législatives

Incertitude politique en Australie après les élections législatives
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Libéraux et travaillistes sont au coude à coude en attendant les résultats définitifs et le dépouillement des votes par correspondance.

PUBLICITÉ

L’Australie s’est réveillée dimanche matin sans majorité claire après les élections législatives de samedi.
Les électeurs n’ont pas réussi à départager les deux grands partis en compétition.

Malcolm Turnbull, le Premier ministre sortant, un libéral multimillionnaire, compte sur les votes par correspondance qui n’ont pas encore été dépouillés pour se maintenir au pouvoir.

“Je reste serein et confiant : une coalition gouvernementale majoritaire sera reconduite à l’issue du comptage des voix”, a-t-il déclaré.

A ce stade, c’est le leader travailliste Bill Shorten qui semble l’emporter : son parti a rafflé 67 sièges contre 65 pour son rival libéral. Mais il faut 76 sièges pour former une majorité. Or 13 sièges n’ont pas encore été attribués.

Elections législatives en Australie: la gauche légèrement en avance selon de premiers sondages https://t.co/QRO34zVYEa

— RTBF info (@RTBFinfo) 2 juillet 2016

Bill Shorten estime que son parti sera “très certainement” de retour aux affaires.

Dimanche à Sydney, les électeurs étaient partagés. Entre raz-le bol et inquiétude après le vote britannique en faveur du Brexit. Un vote qui pourrait impacter l’Australie par ricochet.

Pour se maintenir au pouvoir, le premier ministre sortant va devoir courtiser les députés indépendants.

En attendant les résultats définitifs, mardi au plus tard, une australienne a fait la Une des jounraux. Elle est la première aborigène à entrer au Parlement.

Australie : la première femme aborigène fait son entrée au parlement https://t.co/qAarUftvBsLOrientLeJour</a> <a href="https://t.co/GErZEqJYEw">pic.twitter.com/GErZEqJYEw</a></p>&mdash; L&#39;important (Limportant_fr) 3 juillet 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Julian Assange désormais libre est rentré en Australie

No Comment. Le premier ministre chinois chez les pandas géants prêtés par la Chine à l'Australie

En Autriche, la violence juvénile en augmentation