EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le tireur de Dallas avait "d'autres projets dévastateurs"

Le tireur de Dallas avait "d'autres projets dévastateurs"
Tous droits réservés 
Par Cecile Mathy avec agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Micah Johnson, le tireur de Dallas qui a tué cinq policiers, prévoyait des attaques de plus grande envergure : c'est ce que révèle la police de la ville texane après une perquisition à son domic

PUBLICITÉ

Le tireur de Dallas fomentait “d’autres projets dévastateurs”, d’après le chef de la police de la ville au vu des explosifs et des armes de guerre retrouvées au domicile de Micah Johnson.

Ce réserviste de l’armée de terre a abattu cinq policiers jeudi et en a blessé sept autres.

Il aurait agi en réaction aux décès de deux Afro-américains tués par la police plus tôt la semaine dernière.
Ces événements ont profondément choqué les Etats-Unis.

#BlackLivesMatter advocates dignity, justice and freedom. Not murder.

— Black Lives Matter (@Blklivesmatter) 8 juillet 2016

Barack Obama écourte son voyage en Espagne

Face à la crise, Barack Obama a écourté son déplacement en Espagne et se rendra ce mardi à Dallas. Il a appelé au calme, estimant que les attaques contre les policiers “desservaient la cause de ceux qui s’inquiètent légitimement des carences du système judiciaire américain”.

200 personnes interpellées

Les tensions entre la communauté noire et les policiers restent donc très vives. Plus de 200 manifestants ont été interpellés ce week-end lors de rassemblements contre les violences policières visant les Noirs dans plusieurs villes du pays.

Plus de 500 personnes ont été tuées par balle par la police depuis le début de l’année, d’après le Washington Post.

Le journal revient sur l’essor du mouvement Black Lives Matter.

Why Black Lives Matter has gained momentum in a country where police shootings are rarehttps://t.co/nCMP9sYVbe

— Washington Post (@washingtonpost) 10 juillet 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Dallas : la police en alerte après avoir reçu une menace

Obama appelle l'Amérique à l'unité après la tuerie de Dallas

Dallas : neutraliser le suspect avec un robot, une tactique qui fait débat