EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Obama appelle l'Amérique à l'unité après la tuerie de Dallas

Obama appelle l'Amérique à l'unité après la tuerie de Dallas
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après Varsovie et le Sommet de l’Otan, Madrid.

PUBLICITÉ

Après Varsovie et le Sommet de l’Otan, Madrid. L’avion présidentiel américain s’est posé samedi soir dans le sud de l’Europe.
Accueilli par le roi Felipe VI, Barack Obama doit aussi rencontrer en Espagne les représentants des quatre forces politiques qui depuis le début de l’année peinent à s’accorder sur la formation d’un gouvernement.

Cette première visite à Madrid en tant que président se voit cependant écourtée suite au drame de Dallas.
L’attaque meurtrière de policiers dans un contexte de tensions raciales a provoqué un traumatisme outre-atlantique.

Depuis Varsovie, le président américain a lancé un appel à l’unité :

_“Même si cette semaine a été douloureuse, je crois fermement que l’Amérique n’est pas aussi divisée que certains le suggèrent. Des Américains de toutes les races et de tous les milieux sont légitimement choqués par les attaques inexcusables contre la police, que ce soit à Dallas ou ailleurs.”

Barack Obama, qui a tenté durant ses deux mandats de renforcer le contrôle des armes à feu, en vain, a de nouveau soulevé la question.
Un arsenal a été retrouvé chez le tueur de Dallas.
Par ailleurs, l’un des deux Noirs tués cette semaine par des policiers disposait d’une arme dans son véhicule.

“Nous ne pouvons pas simplement ignorer la question des armes, et prétendre que c’est sans importance ou que le président suit un agenda politique. Cela contribue – même si ce n’est pas le seul facteur – aux tensions plus larges qui apparaissent entre la police et les communautés”, ajouté le président américain.

Au siège de la police de Dallas, les habitants de la ville ont déposé ce samedi des messages de sympathie et des fleurs.

Par ailleurs, les manifestations pour dénoncer les violences policières contre des individus noirs se sont poursuivies pour le troisième jour consécutif.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Dallas : la police en alerte après avoir reçu une menace

Dallas : neutraliser le suspect avec un robot, une tactique qui fait débat

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu