GB: Andrea Leadsom renonce à briguer la succession de David Cameron

GB: Andrea Leadsom renonce à briguer la succession de David Cameron
Par Christelle Petrongari avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Coup de théâtre chez les conservateurs britanniques :Andrea Leadsom jette l'éponge, Theresa May est désormais seule en lice pour devenir Premier ministre.

PUBLICITÉ

La guerre de succession chez les conservateurs britanniques n’aura pas lieu. Andrea Leadsom jette l‘éponge. La secrétaire à l’Energie renonce à briguer la succession de David Cameron à la tête du Parti conservateur et du gouvernement. Theresa May devient donc pour l’heure la seule candidate en lice.

Leadsom withdraws from race for British PM, leaving May unopposed: https://t.co/E3P3mJREuQpic.twitter.com/J0p7M9WUex

— Reuters Top News (@Reuters) July 11, 2016

Leadsom withdraws from race for British PM, leaving May unopposed https://t.co/2rV4NJVi2i

— Reuters Top News (@Reuters) July 11, 2016

“Theresa May est soutenue par le parti à plus de 60% souligne Andrea Leadsom. Elle est idéalement placée pour mettre en œuvre le Brexit dans les meilleures conditions possibles pour le peuple britannique et elle a promis de le faire bientôt.”

Andrea Leadsom fait peut-être les frais de ses propos concernant sa rivale. Elle a été critiquée samedi pour avoir apparemment suggéré que Theresa May était moins bien placée qu’elle parce qu’elle n’est pas mère. Cette dernière reste concentrée sur sa campagne :

“Brexit signifie Brexit et nous allons le réussir. Il n’y aura pas de tentatives pour rester dans l’Union européenne. Il n’y aura aucune tentative pour rejoindre l’UE par la porte de derrière, pas de second référendum. Le pays a voté pour quitter l’Union européenne et en tant que Premier ministre, je vous assure que nous quitterons l’Union européenne.”

VERBATIM: May says 'Brexit means Brexit' https://t.co/bxZAcqhCOPpic.twitter.com/si553wUnzB

— Reuters TV (@ReutersTV) July 11, 2016

A 59 ans, Theresa May, la ministre de l’Intérieur, eurosceptique, était déjà la grande favorite au sein du parti conservateur pour assumer le Brexit. Débarrassée de ses adversaires et sauf nouveau coup de théâtre, elle pourrait rejoindre le 10, Downing street, avant le début septembre comme cela était prévu jusqu‘à présent. Elle pourrait devenir la deuxième chef du gouvernement britannique après Margaret Thatcher

Les deux femmes devaient normalement affronter le suffrage des 150.000 militants du Parti conservateur et le résultat devait être proclamé vers le 9 septembre.

Breaking: UK Conservative Party says it must formally confirm May as new leader – committee chairman

— Reuters Top News (@Reuters) July 11, 2016

May to be confirmed as UK Conservative leader, and next PM https://t.co/75O2wSiYS3

— Reuters Top News (@Reuters) July 11, 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

GB : David Cameron démissionnera mercredi, Theresa May nouveau Premier ministre

GB : Angela Eagle veut prendre la tête du Parti travailliste

La fausse annonce de la mort de Charles III