PUBLICITÉ

Ankara : les stigmates de scènes de guerre dans certains quartiers

Ankara : les stigmates de scènes de guerre dans certains quartiers
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les stigmates d’une nuit d’affrontement étaient encore très visibles ce samedi à Ankara.

PUBLICITÉ

Les stigmates d’une nuit d’affrontement étaient encore très visibles ce samedi à Ankara.
Une nuit au cours de laquelle on a assisté à des scènes inédites dans la capitale administrative de la Turquie.
Il y a eu ces milliers de citoyens turcs, qui, répondant à l’appel du président Erdogan, sont sortis pour barrer la route aux militaires putschistes, en opposant leur hostilité, leur défiance à ces hommes en arme désireux de renverser le pouvoir.
Peu avant minuit, vendredi soir, on pouvait aussi observer des avions de chasse survoler la ville à basse altitude.
Les tirs et autres explosions n’ont pas tardé à retenir, se prolongeant jusqu’au matin, surtout dans les quartiers abritant des bâtiments officiels, où des combats ont parfois opposé la police et l’armée.

Le Parlement et le palais présidentiel ont été bombardés.
Des avions de chasse F-16 ont quant à eux attaqué des chars des rebelles près de l’Assemblée nationale.

Le bâtiment qui abrite les renseignements généraux et l‘état major ont aussi été pris pour cible.

_ Avec AFP_

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation