EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Daesh revendique l'attentat de Nice, cinq personnes en garde à vue

Daesh revendique l'attentat de Nice, cinq personnes en garde à vue
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le groupe Etat islamique a revendiqué l’attentat du 14 juillet à Nice en France qui a coûté la vie à 84 personnes et fait plus de 200 blessés.

PUBLICITÉ

Le groupe Etat islamique a revendiqué l’attentat du 14 juillet à Nice en France qui a coûté la vie à 84 personnes et fait plus de 200 blessés. Cela semble confirmer les déclarations du Premier ministre Manuel Valls qui affirmait dès vendredi que le terroriste était “sans doute lié à l’islam radical”.

Le tueur serait “un soldat de Daesh qui a agi en réponse aux appels à prendre pour cible les ressortissants des pays de la coalition engagés contre l’organisation djihadiste”. C’est en tout cas ce qu’affirme ce samedi l’agence Amaq, liée à l’organisation Etat islamique.

#ISIS has claimed responsibility for the #Nice attack in France through Amaq agency which killed at least 84. pic.twitter.com/zmeVK5Mq3r

— Aditya Raj Kaul (@AdityaRajKaul) July 16, 2016

ISIS claimed the man who attacked the French city of Nice was a "soldier" of the group: https://t.co/N6h91MonuQpic.twitter.com/HyxWVvZTte

— CBS News (@CBSNews) July 16, 2016

L’enquête doit déterminer les motivations du tueur. Outre son ex-épouse, quatre hommes de son entourage ont été interpellés à Nice et placés en garde à vue. Selon des sources proches de l’enquête, le tueur était en lien avec des personnes elle-mêmes en contact avec des islamistes radicaux.
La police devra toutefois encore établir s’il a bénéficié ou non de complicités.

Attentat de Nice : trois nouvelles interpellations, cinq personnes en garde à vue https://t.co/wDmXcjaQaP

— Le Parisien (@le_Parisien) July 16, 2016

La Promenade des Anglais a commencé à rouvrir aux voitures et au public. Les Niçois continuent de venir se recueillir sur les lieux du drame, déposant fleurs et petits mots.

La France a entamé ce samedi trois jours de deuil national. Une minute de silence sera observée lundi à midi dans tout le pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kerry, Poutine, May font part de leur horreur après l'attentat de Nice

Attentat de Nice : le profil du suspect se précise

Attentats : la chronologie depuis Charlie Hebdo