EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Turquie : Fethullah Gülen dans le viseur de Recep Tayyip Erdogan

Turquie : Fethullah Gülen dans le viseur de Recep Tayyip Erdogan
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

“Le virus factieux au sein de l’Etat turc sera éradiqué”.

PUBLICITÉ

“Le virus factieux au sein de l’Etat turc sera éradiqué”. Propos du président Recep Tayyip Erdogan qui a profité des funérailles de certaines victimes du putsch raté à Istanbul pour lancer une nouvelle charge contre son ennemi juré, Fethullah Gülen. Il a également appelé le peuple turc à rester mobilisé dans la rue pour faire face à l‘éventualité de nouveaux troubles.

“Chers frères, n’oubliez pas que nous ne cherchons pas à prendre notre revanche. Celui qui peut prendre sa revanche, c’est Dieu, a lancé le chef de l’Etat. Donc toutes ces actions entreprises par le groupe terroriste de cet homme-là ne resteront pas sans punition. Comment ? Par la volonté du peuple.”

Les autorités turques vont déposer bientôt une demande aux gouvernements américain et occidentaux pour obtenir l’extradition des partisans de Fethullah Gülen. Accusé par Ankara d’avoir fomenté le coup d’Etat manqué, le prédicateur exilé aux Etats-Unis nie toute implication et suggère que le président turc lui-même pourrait en être l’instigateur.

Qui est Fethullah Gülen, accusé par la Turquie d’être à l’origine du coup d’État ? https://t.co/xVxLMr7sUQpic.twitter.com/a8fv4vl7y4

— la-croix.com (@LaCroix) 17 juillet 2016

Putsch raté en Turquie: qui est Fethullah Gülen, l’ennemi juré d’Erdogan? https://t.co/ArdJOCgcdLpic.twitter.com/ceyZdUmIJz

— RFI (@RFI) 16 juillet 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Recep Tayyip Erdoğan remercie Pedro Sánchez pour sa position sur Gaza

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

La Turquie suspend tous ses échanges commerciaux avec Israël en attente d'un cessez-le-feu à Gaza