Des Anglais mettent au point le "Flying Bum"

Des Anglais mettent au point le "Flying Bum"
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le premier vol du plus gros dirigeable au monde s’est déroulé en Grande-Bretagne, non loin de Londres.

PUBLICITÉ

Le premier vol du plus gros dirigeable au monde s’est déroulé en Grande-Bretagne, non loin de Londres. L’appareil est gonflé à l’hélium et s’appelle l’Airlander 10.

Des facétieux ont vu dans sa silhouette rebondie une ressemblance avec le bas du dos et l’ont surnommé le “Flying Bum”, le “Fessier volant”.

Call it the Airlander or the “flying bum,” but the world's largest airship lifted off today: https://t.co/U3afmDKLfopic.twitter.com/cZvq89Wb6w

— The Seattle Times (@seattletimes) August 18, 2016

“C’est une pièce de l’histoire de l’aviation” dit Charlotte White, une passionnée venue assister au premier vol de l’Airlander 10. “J’ai vu beaucoup d’avions rétro voler à travers le monde et je les trouve fascinants et là, c’est à la pointe de la technologie et je n’aurais raté ça pour rien au monde.

“Ce qu’il dont il capable, c’est de voler comme un hélicoptère géant” explique ainsi le directeur de la société Hybrid Air Vehicles. Selon lui, il peut transporter “de lourdes charges, mais à moindres coûts, de manière plus sûre et, ce qui est crucial, en minimisant les dommages causés à l’environnement.”

À l’origine, le Pentagone avait eu le projet de mettre au point un dirigeable géant, mais l’armée américaine avait ensuite abandonné l’idée qui a été récupérée par la société britannique Hybrid Air Vehicles.

L’Airlander peut rester cinq jours sans se poser, voler jusqu‘à 5 000 mètres d’altitude et transporter jusqu‘à dix tonnes de charge.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La fausse annonce de la mort de Charles III

Tribune : "Ce projet de loi sur le Rwanda est cruel et inhumain"

Le prince William appelle à la cessation des combats à Gaza dès que possible