EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Turquie ignore qui est l'auteur de l'attentat de Gaziantep

La Turquie ignore qui est l'auteur de l'attentat de Gaziantep
Tous droits réservés 
Par Claire Sergent
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Turquie “ignore totalement” qui est l’auteur de l’attentat de Gaziantep, dans le sud-est de la Turquie.

PUBLICITÉ

La Turquie “ignore totalement” qui est l’auteur de l’attentat de Gaziantep, dans le sud-est de la Turquie. Cette déclaration du Premier ministre, Binali Yildirim, a semé la confusion alors que les funérailles des victimes se poursuivent.
“Il ne semble pas approprié d‘émettre des suppositions concernant l’auteur de l’attaque et l’organisation responsable”, a-t-il précisé.
“On ne sait pas encore qui a commis cet acte, s’il s’agit d’un enfant ou d’un adulte, mais bien sûr, nos forces de sécurité travaillent là-dessus”, a assuré Binali Yildirim.

Quarante-huit heures après l’attentat-suicide, qui a coûté la vie d’au moins 54 personnes, dont de nombreux enfants, le pays reste traumatisé.
Cette attaque est la plus meurtrière en Turquie depuis le début de l’année.

L'horreur a cette fois encore frappé en Turquie. Solidarité totale avec le peuple turc, d'Istanbul à Gaziantep.

— Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) 21 août 2016

Le quotidien turc, Hurriyet a indiqué que des tests ADN étaient en cours pour déterminer l’identité du kamikaze. Le président Recep Tayyip Erdogan, avait évoqué dimanche un jeune ayant entre 12 et 14 ans et “probablement” du groupe Etat islamique. Selon le chef du parti prokurde, le HDP, ““tous ceux qui ont été tués étaient kurdes”.”:http://fr.euronews.com/2016/08/21/turquie-colere-contre-le-gouvernement-suite-a-l-attentat-de-gaziantep

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation