JO de 2024 à Budapest : les Hongrois divisés

JO de 2024 à Budapest : les Hongrois divisés
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La capitale du pays est candidate mais les Hongrois s'inquiiètent déjà des coûts financiers.

PUBLICITÉ

Avec leur 14 médailles olympiques dont 8 en or, les athlètes hongrois, tout juste rentrés de Rio, ont été accueillis mercredi tels des héros à Budapest.

Arrivée 12e du classement général & dans le top10 des médailles d'or, la #Hongrie grande nation olympique #Rio2016pic.twitter.com/w82Yfj2zC4

— Hulala (@Hulala_org) 22 août 2016

Leur bonne performance relance la candidature de la capitale hongroise pour les JO de 2024.

Paris, Rome et Los Angeles sont également en compétition.

Les médailles françaises, Rio, carte de visite pour Paris 2024 https://t.co/NZNy5Z3fTQ Sans quelques Russes et faillite vélo piscine tennis

— JULLIEN Pierre (@JULLIENPierre) 24 août 2016

Mais le débat fait rage en Hongrie
Le président du comité olympique hongrois, lui, y croit.

Zsolt Borkai : “Cela peut faire parti du débat de connaître le coût en terme de développement et les revenus que cela peut générer, mais je suis sûr qu’un tel événement renforcerait notre fierté nationale et notre unité.”

Mais la candidature hongroise est loin de faire l’unanimité. Un collectif se démène pour dénoncer le coût exhorbitant que ces JO représenterait pour la Hongrie.

András Dancs, cofondateur de ‘Olympics? No’ : “Cela aurait un coût non seulement pour Budapest mais pour tout le pays, c’est totalement inacceptable. On parle de centaines millions d’euros, or cet argent pourrait être dépensé pour de meilleures causes”.

Un récent sondage résume la tendance : les Hongrois sont très divisés. 50% pour, 50% contre.

“Le complexe sportif qui a accueilli les athlètes à Budapest, pourrait un jour accueillir les JO”, explique notre correspondante Andrea Hajagos. Réponse définitive en septembre 2017, dans tout juste un an, quand le comité olympique rendra son verdict.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des JO toujours plus chers que prévu...

L'Ukraine "à des années-lumière" de l'adhésion à l'UE, selon Viktor Orban

Budapest fête son 150ème anniversaire : la capitale en fête