EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Dilma Rousseff au Sénat : "Notre démocratie est mise en danger"

Dilma Rousseff au Sénat : "Notre démocratie est mise en danger"
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dilma Rousseff a passé son grand oral devant le Sénat brésilien, le point d'orgue de son procès en destitution pour "crime de responsabilité".

PUBLICITÉ

Dilma Rousseff a passé son grand oral devant le Sénat brésilien, le point d’orgue de son procès en destitution pour “crime de responsabilité”, en raison de pratiques budgétaires illégales présumées. Des accusations sans fondement, qui ne sont qu’un prétexte pour l‘évincer, a insisté Dilma Rousseff. Elle dénonce un “coup d’Etat en faveur d’un gouvernement usurpateur” :

“Je vous demande d‘être juste à mon égard. Je suis une présidente honnête, je n’ai jamais commis d’acte illégal dans ma vie personnelle ou dans mes fonctions publiques. N’acceptez pas ce coup d’Etat car, au lieu de résoudre la crise brésilienne, il va l’aggraver.”

Fica muito difícil me condenar por algo q eu não estava presente, q não tem fundamento #PelaDemocraciapic.twitter.com/Sdt0RPOprE

— Dilma Rousseff (@dilmabr) 29 août 2016

Dans les tribunes du Sénat, l’ancien président Lula, des ministres et un chanteur populaire étaient venus apporter leur soutien à la présidente suspendue. Pour Dilma Rousseff, ce procès en destitution menace les avancées sociales de ces dernières années et la démocratie :

“Aujourd’hui, encore une fois, les électeurs qui ont voté pour moi voient leur souhaits bafoués. Notre démocratie est mise en danger pour protéger les intérêts de l‘élite politique et économique.”

Le vote des sénateurs pourrait avoir lieu demain ou mercredi. La majorité des deux tiers est requise pour entraîner la chute définitive de Dilma Rousseff, qui serait alors officiellement remplacée par son ancien vice-président, Michel Temer

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mobilisation au Brésil contre un projet de loi qui durcit les règles de l'avortement

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid

Des milliers de partisans de l'ancien président Bolsonaro réunis à Sao Paulo