EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Mondial 2018 : le Portugal ne s'en fait pas

Mondial 2018 : le Portugal ne s'en fait pas
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Pas d‘état de grâce pour le Portugal qui après son titre de champion d’Europe entame les qualifications pour le Mondial 2018 par une défaite.

PUBLICITÉ

Pas d‘état de grâce pour le Portugal qui après son titre de champion d’Europe entame les qualifications pour le Mondial 2018 par une défaite.

La Seleçao, privée de Cristiano Ronaldo et de Renato Sanchez, s’incline 2 à 0 à Bâle devant la Suisse avec des buts signés Embolo et Mehmedi.

Pas de quoi inquiéter outre-mesure le sélectionneur portugais Fernando Santos.

“L’an passé, quand je suis arrivé à la tête du Portugal, l‘équipe avait perdu un match et ensuite nous en avons gagné sept d’affilée pour finir premiers de notre groupe. Evidemment, nous ne sommes pas satisfaits de ce résultat. Nous avons beaucoup de travail à faire pour progresser et nous devons en parler.”

Pour l’anecdote, le Portugal pointe au dernier rang du groupe B, dominé par la Suisse, avec une moins bonne différence de buts qu’Andorre qui a concédé une courte défaite, 1-0, face à la Lettonie.

Mundial 2018 – Santos não fazem milagres na Suíça https://t.co/ISvO4qByqp

— Diário Record (@Record_Portugal) 7 septembre 2016

Ceux qui ont brillé en juillet sont en difficulté en septembre, comme les Bleus de Didier Deschamps. En déplacement au Bélarus, les vice-champions d’Europe concèdent le nul zéro partout.

Pas de problème par contre pour l’Italie qui, malgré le carton rouge reçu par Giorgio Chiellini, l’emporte 3-1 en Israël. Un résultat important dans un groupe G où la première place devrait se jouer entre les Transalpins et les Espagnols. Les protégés de Julen Lopetegui s’amusent face au Liechtenstein avec un succès 8-0 et des doublés de Diego Costa et David Silva.

¡FINAL! ¡Contundente victoria de la SeFutbol</a> que ya es líder de grupo rumbo a <a href="https://twitter.com/hashtag/Rusia2018?src=hash">#Rusia2018</a>! <a href="https://twitter.com/hashtag/VamosEspa%C3%B1a?src=hash">#VamosEspaña</a> <a href="https://t.co/Pjo9WTi9eC">pic.twitter.com/Pjo9WTi9eC</a></p>&mdash; Selección Española (SeFutbol) 5 septembre 2016

Et 1, et 2, et 3-0 pour l’Allemagne qui entame sa campagne de Russie par une large victoire en Norvège avec un doublé et une passe décisive de Thomas Müller.

Enfin l’Angleterre de Sam Allardyce, longtemps brouillonne, doit attendre les arrêts de jeu pour s’imposer en Slovaquie, 1-0, grâce à un but d’Adam Lallana.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Pays-Bas et l'Angleterre qualifiés pour les demi-finales de l’Euro

Euro 2024 : l'Allemagne et la Suisse qualifiées pour les huitièmes, l'Écosse éliminée

Foot : le retour des équipes russes de jeunes fait resurgir les boycotts