Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Syrie: durant une semaine, les armes doivent se taire

Syrie: durant une semaine, les armes doivent se taire
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La trève, tant attendue par les populations en Syrie. L’armée syrienne a finalement annoncé ce lundi en fin d’après-midi le gel des opérations militaires durant sept jours.
Un cessez-le-feu négocié par les Américains et la Russie. L’accord russo-américain n’a en revanche pas été formellement approuvé par l’opposition et la rébellion, à l’inverse du régime.

Mais l’armée syrienne précise dans son communiqué qu’elle se réserve le droit de riposter en représaille à toute violation de la part des groupes armés.
Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme les principales zones de conflit étaient en général calmes après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu.

Dans le sud-ouest du pays des bombardements étaient encore observés entre rebelles et forces gouvernementales. L’armée syrienne est actuellement engagée sur plusieurs fronts: à Alep (nord), dans la région de Lattaquié (ouest), dans la région de Damas et dans le sud du pays.