PUBLICITÉ

"La place de ma femme est à la cuisine", lance le président nigérian en conférence de presse

"La place de ma femme est à la cuisine", lance le président nigérian en conférence de presse
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il devait être question de crise migratoire et de relations économiques… La conférence de presse qui a suivi vendredi, à Berlin (Allemagne), la rencontre entre la chancelière allemande Angela Merkel e

PUBLICITÉ

Il devait être question de crise migratoire et de relations économiques… La conférence de presse qui a suivi vendredi, à Berlin (Allemagne), la rencontre entre la chancelière allemande Angela Merkel et le président nigérian Muhammadu Buhari a été perturbée par les propos tenus la veille par sa femme dans une interview à la BBC. Aisha Buhari, jusqu’ici plutôt réservée, avait critiqué l’entourage de son mari, lui reprochant d‘être sous influence et affirmant
ne pas être certaine de le soutenir s’il devait se présenter pour un deuxième mandat.

“Je ne sais pas à quel parti ma femme appartient mais je sais que sa place est à la cuisine, dans le salon et l’autre chambre, lui a-t-il indirectement répondu. Il est difficile de se débarrasser de son opposition et aussi des gens qui n’ont pas participé à votre campagne”, a-t-il ajouté… comme pour lui contester toute compétence à s’exprimer sur un sujet politique. Pourtant, Mme Buhari était apparue aux côtés du futur président pendant la campagne électorale de 2015, même si elle s‘était montrée discrète. Le président n’a pas révélé ses intentions concernant un éventuel deuxième mandat.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Îles Canaries face au défi migratoire

Le chef de l'armée kényane, le général Francis Ogolla, est mort dans un accident d'hélicoptère

Famine au Soudan : la communauté internationale promet plus de 2 milliards d'euros d'aide