Syrie : l'ONU impute à Damas une nouvelle attaque chimique

Syrie : l'ONU impute à Damas une nouvelle attaque chimique
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un rapport d’enquête, le 4ème du genre, a été transmis ce vendredi au Conseil de sécurité de l’ONU.

PUBLICITÉ

Un rapport d’enquête, le 4ème du genre, a été transmis ce vendredi au Conseil de sécurité de l’ONU. Il prouve que des hélicoptères de l’armée syrienne ont largué des substances chimiques, probablement du chlore, sur la ville de Qmenas, dans la province d’Idleb, le 16 mars 2015. Les experts du JIM (Joint Investigative Mechanism) ont étudié au total neuf attaques chimiques présumées entre 2014 et 2015. Trois ont été attribuées au régime de Bachar al-Assad et une au groupe Etat islamique.

Par ailleurs, à Alep, la trêve dite “humanitaire” décrétée par Moscou doit prendre fin ce samedi soir. Depuis jeudi, les bombardements ont cessé pour permettre l‘évacuation des habitants et des rebelles qui le souhaitaient. Mais seuls une poignée de personnes ont emprunté les couloirs humanitaires mis en place.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : Bachar et ses alliés accusés de "crimes de guerre"

Près de 200 humanitaires tués en six mois à Gaza

Pour faire face au manque de munitions, l'Ukraine investit dans la production locale