Syrie : le soutien renforcé de Moscou et de Téhéran

Syrie : le soutien renforcé de Moscou et de Téhéran
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Syriens, Russes et Iraniens se sont retrouvés vendredi à Moscou pour une réunion tripartite.

PUBLICITÉ

Accusé par l’Occident de crimes de guerre, le régime syrien a reçu vendredi le double soutien de la Russie et de l’Iran.
Lors d’une réunion à Moscou les deux puissant alliés de Bachar el-Assad se sont retrouvés pour affiner leur coopération.
Une démonstration de force alors que les combats ont redoublé d’intensité sur le terrain.

Syrie: offensive rebelle pour briser le siège d'Alep https://t.co/Q1477L3tqs#AFPpic.twitter.com/oZDk8339Vt

— Agence France-Presse (@afpfr) 28 octobre 2016

Sergueï Lavrov a notamment expliqué que le président Poutine songeait à mettre en place “à partir de maintenant, un plan Marshall pour la reconstruction de la Syrie. Nous avons constaté, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, que les responsables de la dégradation de la situation économique et sociale du peuple syrien n‘étaient pas seulement les terroristes, mais aussi les pays à l’origine des sanctions économiques illégales contre la Syrie qui frappent en premier lieu la population civile.”

Russes, Iraniens et Syriens ont aussi évoqué la bataille de Mossoul qui se joue actuellement en Irak. Damas accuse la coalition internationale de vouloir en profiter pour déstabiliser la Syrie.

Walid Mouallem, le ministre syrien des Affaires étrangères : “Ils ne veulent pas détruire Daesh, ils veulent ramener Daesh de Mossoul à Raqqa (en Syrie). Je suis donc heureux d’entendre de M. Lavrov la confirmation que nous allons empêcher cela.”

Le ministre iranien Mohammad Javad Zarif, a confirmé de son côté que seul le dialogue inter-syrien pourrait ramener la paix dans le pays.
Pour y parvenir il faudrait d’abord que les armes se taisent. Ce qui est encore loin d‘être le cas en Syrie.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie et le Kazakhstan face à des inondations dévastatrices

Guerre en Ukraine : Kyiv demande de nouvelles armes et munitions à ses alliés occidentaux

Nouvelle attaque au couteau à Sydney : un suspect de 15 ans interpellé