EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Législatives en Islande : percée du parti Pirate

Législatives en Islande : percée du parti Pirate
Tous droits réservés 
Par Pierre Le Duff avec AFP, REUTERS
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le parti Pirate a réussi une percée historique au Parlement islandais.

PUBLICITÉ

Le parti Pirate a réussi une percée historique au Parlement islandais. Selon des résultats partiels, cette formation de hackers, d‘écologistes et de libertaires obtiendrait autour de 14 % des suffrages. C’est moins que ce que leur prédisaient les sondages.

Ils sont en troisième position derrière le centre-droit du Parti de l’Indépendance et le mouvement Gauche – Verts.

“C’est aussi vraiment incroyable d’avoir été capable d’aider et de faciliter la création d’un mouvement de jeunes et de personnes âgées qui veulent créer ensemble notre société”, se félicite leur leader Birgitta Jonsdottir.

Ces législatives étaient anticipées, à cause de la démission du Premier ministre, éclaboussé par les Panama papers. Le Parti de l’Indépendance membre de la coalition au pouvoir n’a pas avoir été sanctionné.

“Je pense qu’il est trop tôt pour le dire, mais d’après ces résultats partiels, nous espérons nous maintenir au pouvoir et former un nouveau gouvernement fort pour le futur de l’Islande”, a déclaré leur leader Bjarni Benediktsson.

Aucune formation n’ayant la majorité absolue, les tractations pour former un gouvernement pourraient durer des jours, voire des semaines. Pour l’instant, le Parti de l’Indépendance comme le parti Pirate ont tous les deux refusé de travailler ensemble.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Iran : réformateur contre ultraconservateur pour le deuxième tour de l'élection présidentielle

Royaume-Uni : le vote pour les élections générales est en cours

Elections législatives 2024 : le RN reste en tête des intentions de vote