EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'armée irakienne affirme avoir abattu un millier de djihadistes, mais la bataille pour reprendre Mossoul est loin d'être gagnée

L'armée irakienne affirme avoir abattu un millier de djihadistes, mais la bataille pour reprendre Mossoul est loin d'être gagnée
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Six semaines après le début de l’offensive, Bagdad a repris toutes les plaines de la province de Ninive, au nord de la ville conquise par l’Etat islamique en…

PUBLICITÉ

Six semaines après le début de l’offensive, Bagdad a repris toutes les plaines de la province de Ninive, au nord de la ville conquise par l’Etat islamique en 2014.

A l’Est, les milices chiites, alliées de l’armée, ont pris le contrôle de trois localités près du front de Tal Afar. Un exercice des plus laborieux. Les soldats irakiens doivent ratisser chaque parcelle pour en extraire les tireurs embusqués, en évitant les kamikazes et les voitures piégés dissimulées au milieu des civils. Sans oublier les mines disséminées systématiquement par les djihadistes.

L‘état-major irakien a choisi de progresser lentement pour éviter au maximum de blesser des civils. Près d’un million et demi d’hommes, de femmes et d’enfants vivent dans la terreur de l’oppression djihadiste. Ceux qui fuient les combats, à l’image de ces réfugiés, ont tout perdu. Les témoignages de leur survie sous le joug des islamistes est terrifiant.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappes massives américaines en Syrie et en Irak : au moins 18 combattants pro-Iran tués

La nuit dernière, des attaques de drones russes en Ukraine ont fait six morts et 16 blessés

Allemagne : 5 arrestations pour des soupçons de crimes de guerre en Syrie