PUBLICITÉ

L'Onu accuse l'armée syrienne d'exécuter des civils à Alep-Est

L'Onu accuse l'armée syrienne d'exécuter des civils à Alep-Est
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Onu accuse les troupes pro- gouvernementales syriennes d'avoir exécuté plus de 80 civils hier lors de la libération d'Alep-Est.

PUBLICITÉ

Les civils fuient Alep qui vit ses dernières heures aux mains des rebelles. Avec la peur au ventre. L’Onu affirme que les troupes de Bachar al-Assad soutenues par des forces étrangères ont exécuté hier plus de 80 civils, dont des enfants.

Message de détresse de Raphaël Pitti, médecin français qui a formé ses homologues d'Alep. pic.twitter.com/harSkmypF7

— Hugo Clément (@hugoclement) 13 décembre 2016

La télévision russe diffuse des témoignages de Syriens qui ont échappé aux quartiers rebelles et qui racontent l’enfer dont ils ont été victimes, sous la coupe des insurgés.

L’armée progouvernementale a fait une avancée spectaculaire, et les rebelles ne tiennent plus qu’une poche de de 3km2 selon un communiqué russe.

Syrie : l'effondrement des rebelles à Alep #AFP par AFPgraphics</a> <a href="https://t.co/TqRketgpMq">pic.twitter.com/TqRketgpMq</a></p>&mdash; Agence France-Presse (afpfr) 13 décembre 2016

Les rebelles de Alep-Est jettent leurs dernières forces dans la bataille, ils auraient hier soir installé une nouvelle ligne de front le long de la rivière.

Syrie : les rebelles perdent Alep, l'ONU s'alarme des atrocités contre les civils https://t.co/IrqJhBAppzpic.twitter.com/UaXWFNGTCP

— Midi Libre (@Midilibre) 13 décembre 2016

Un témoin raconte que ça ressemble à “la fin du monde”, les Casques blancs, les secouristes syriens, ont lancé un appel désespéré à la communauté internationale pour assurer le passage en toute sécurité de 100 000 civils sur un territoire de 4 km géré par le gouvernement. En quatre semaines, l’opération militaire à Alep a coûté la vie à plus de 415 civils à Alep-Est selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, tandis que 130 civils ont été tués par des tirs rebelles dans l’ouest de la ville. Des chiffres qui devraient grossir, compte tenu des massacres des dernières heures.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les dernières heures d'Alep-Est : l'armée loyaliste en contrôle 98%

Les rebelles ne tiennent plus que 10% de Alep Est

Syrie : négociations à Genève pour une sortie de crise à Alep