Australie : un projet d'attentats contrecarré (police)

Australie : un projet d'attentats contrecarré (police)
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La police australienne a annoncé l'arrestation de sept personnes suspectées de préparer des attentats à Melbourne le jour de Noël.

PUBLICITÉ

C’est un “important complot terroriste“ qui vient d‘être déjoué en Australie, selon le gouvernement. La police australienne a annoncé l’arrestation ce vendredi matin de sept personnes suspectées de projeter des attentats dans la ville de Melbourne le jour de Noël.

Toujours selon la police, les suspects auraient été inspirés par le groupe État islamique.

Deux des sept personnes arrêtées, toutes âgées d’une vingtaine d’années, ont été libérées. Quatre des cinq personnes toujours détenues et entendus par les enquêteurs sont des Australiens d’origine libanaise, le cinquième est un Australien né en Égypte.

Pour le Premier ministre australien, une catastrophe a été évitée :

Les célébrations de Noël approchent. C’est une période de bonheur et de joie. Ces terroristes cherchaient à bouleverser tout cela. Leur initiative a été contrecarrée. Ils sont en détention. Ils ne représentent plus une menace pour la sécurité des Australiens.

Malcolm Turnbull, Premier ministre australien

Overnight, our security forces disrupted a terrorist plot aimed at central Melbourne on or around Christmas Day. https://t.co/QrapQYy2iz

— Malcolm Turnbull (@TurnbullMalcolm) 23 décembre 2016

La police, qui surveillait les suspects depuis plusieurs semaines, affirme que ces derniers étaient sur le point de commettre plusieurs attentats à la bombe et à l’arme à feu contre des lieux emblématiques de Melbourne, la deuxième ville d’Australie, tels que la gare, la cathédrale Saint-Paul et la Place de la Fédération.

L’Australie avait relevé son niveau d’alerte depuis l’attentat contre un marché de Noël à Berlin qui a fait 12 morts ce lundi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : des incendies ravagent un État du sud de l'Australie

Guerre en Ukraine : l'Ukraine déboutée par la CIJ

Équateur: des dizaines d'arrestations après une tentative d'assaut dans un hôpital