EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le Nigéria annonce avoir chassé Boko Haram de son fief

Le Nigéria annonce avoir chassé Boko Haram de son fief
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Boko Haram a été chassé de sa place forte au Nigeria, le “Camp Zero“, situé dans la forêt de Sambisa.

PUBLICITÉ

Boko Haram a été chassé de sa place forte au Nigeria, le “Camp Zero“, situé dans la forêt de Sambisa. L’annonce a été faite par le président nigérian Muhammadu Buhari, selon qui les miliciens islamistes sont en fuite, “avec nulle part où aller“. Le chef d‘État a encouragé ses soldats à les poursuivre pour qu’ils soient jugés.

Cela fait des mois que des opérations militaires sont en cours pour déloger les djihadistes de cette forêt de 1.300 km2, située dans l‘État du Borno, au nord-est du pays, où ils avaient trouvé refuge après plusieurs revers.

Le président Buhari a annoncé “l‘écrasement final de Boko Haram“ dans la forêt de Sambisa, la veille de Noël, sans évoquer le sort de chef de guerre Abubakar Shekau, qui avait revendiqué l’enlèvement des 200 lycéennes de Shibok, dans cette même forêt.

Yesterday, HQNigerianArmy</a> captured &#39;Camp Zero&#39;, Boko Haram&#39;s Sambisa Forest base. My message to our gallant troops—<a href="https://t.co/ds9uCZY7qD">https://t.co/ds9uCZY7qD</a> <a href="https://t.co/oxcsjD13Aa">pic.twitter.com/oxcsjD13Aa</a></p>&mdash; Muhammadu Buhari (MBuhari) 24 décembre 2016

Le groupe islamiste, qui prône une application rigoriste de la charia, est responsable du déplacement de 2,6 millions de personnes et plus de 15 000 morts dans le nord-est du Nigéria.

Les habitants souffrent de malnutrition dans certains villages coupés du monde à cause de l’insécurité. Pour la même raison, la répression du mouvement djihadiste difficilement vérifiable.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attaques meurtrières au Nigeria : près de 200 villageois assassinés

La nuit dernière, des attaques de drones russes en Ukraine ont fait six morts et 16 blessés

Un homme de nationalité russe et ukrainienne arrêté à Roissy, soupçonné de préparer un attentat