Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Des erreurs en cascade à l'origine du crash du vol de la compagnie Lamia

Des erreurs en cascade à l'origine du crash du vol de la compagnie Lamia
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Des erreurs humaines sont à l’origine du crash du vol de la compagnie bolivienne Lamia en Colombie, qui a décimé une équipe de football brésilienne fin novembre.

L’avion s’est écrasé en pleine jungle près de Medellin, parce qu’il était à cours de carburant. Première anomalie : sa durée d’autonomie était égale à la durée du vol. Les pilotes ont envisagé une escale, avant de renoncer.

“Jusqu‘à présent, nous avons la preuve qu’aucun incident technique n’est à l’origine de l’accident. Tout est lié à un facteur humain, à quoi s’ajoute un facteur de gestion : en l’occurrence l’administration de cette entreprise et la gestion et l’organisation des plans de vols de la part de l’autorité compétente en Bolivie”, explique le colonel Freddy Bonilla, secrétaire d’Etat colombien à la sécurité aérienne.

Le vol était parti de Santa Cruz en Bolivie et devait rejoindre Medellin. Sa cargaison dépassait de 400 kilos la limite autorisée. Autre problème : l’avion ne volait pas à la bonne altitude.

Toute une série d’erreurs explique donc ce drame qui a couté la vie à 71 personnes. Une équipe de football brésilienne a quasiment été décimée. Le club de Chapecoense se rendait à la finale de la Copa Sudamericana.