EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Crash du Tupolev: une boîte noire retrouvée

Crash du Tupolev: une boîte noire retrouvée
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C’est à 1600 mètres des côtes, par 17 mètres de profondeur que la boîte noire a été retrouvée.

PUBLICITÉ

C’est à 1600 mètres des côtes, par 17 mètres de profondeur que la boîte noire a été retrouvée. Sur les deux enregistreurs de vol que compte l’appareil celui repêché semble être le plus important; son exploitation à Moscou pourrait permettre de mieux cerner comment le Tupolev s’est abîmé en mer noire, quelques instants après son décollage de Sotchi en Russie.

Quant à la deuxième boîte noire de l’appareil, elle aurait été localisée, reste à la remonter à la surface.

Les autorités semblent déjà écarter la thèse de l’attentat, privilégiant un accident lié par exemple à une erreur humaine ou une défaillance technique.
Lundi, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a jugé que “la thèse d’un acte terroriste est loin d‘être en tête de liste”, les services secrets russes (FSB) affirmant pour leur part qu’aucun “élément ou fait” n’accrédite cette thèse. Les pistes privilégiées sont “l’infiltration d’un corps étranger dans le moteur, un carburant de mauvaise qualité entraînant une perte d‘énergie, une erreur de pilotage ou une défaillance technique de l’avion”, selon le FSB. D’après l’agence russe Interfax, tous les appareils identiques à celui qui s’est crashé, un Tupolev modèle 154, devront donc rester au sol par mesure de sécurité jusqu‘à nouvel ordre. Cet avion est utilisé en Russie depuis plusieurs décénnies, principalement par les ministères de la Défense et de l’Intérieur.

L’avion transportait à son bord 92 personnes vers la Syrie, dont 64 membres des choeurs de l’Armée rouge. Il était parti de de l’aérodrome de Tchkalovski, près de Moscou, avait fait escale à Sotchi pour un ravitaillement.

Les secours essaient désormais de retrouver les corps des victimes. Selon le ministère de la Défense, douze d’entre eux auraient été retrouvés. Au total, plus de 3.500 personnes, 45 bateaux, 15 submersibles, 12 avions, cinq hélicoptères et des drones sont mobilisés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Tupolev 154, un avion qui date des années 60

Crash du Tupolev en mer Noire : une boîte noire a été récupérée

Enquête sur le crash aérien en Russie : des fragments localisés