DERNIERE MINUTE

Côte d'Ivoire : mouvement de protestation de militaires

Côte d'Ivoire : mouvement de protestation de militaires
Taille du texte Aa Aa

Un mouvement de protestation de militaires a éclaté vendredi à Bouaké, capitale de l’ex-rébellion armée en Côte d’Ivoire, avant de s‘étendre à la mi-journée aux villes de Daloa, dans le centre, et Korhogo dans le nord.

Des tirs à l’arme lourde ont résonné toute la matinée à Bouaké, deuxième ville de Côte d’Ivoire, dont les militaires mutins ont pris le contrôle, après avoir attaqué des commissariats de police, a constaté un correspondant de l’AFP.

C’est une mutinerie des ex-combattants intégrés dans l’armée qui réclament des primes de 5 millions FCFA (7.600 euros) plus une maison chacun“, a expliqué à l’AFP un officier sous couvert d’anonymat. “Nous réclamons non pas 5 millions de FCFA mais plutôt 10 millions chacun plus une villa… Le cas échéant, nous ne regagnerons pas les casernes“, a assuré un soldat à l’AFP.

Le gouvernement a réuni un Comité national de crise dans la matinée et devait faire dans l’après-midi un point de la situation, a-t-on appris de source proche du ministère de la Défense.

Avec agence (AFP)

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.