Ce que dit le rapport du renseignement américain sur l'ingérence russe

Ce que dit le rapport du renseignement américain sur l'ingérence russe
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le rapport du renseignement américain, présenté à Donald Trump et rendu public ce vendredi, met directement en cause Vladimir Poutine.

PUBLICITÉ

Le rapport du renseignement américain, présenté à Donald Trump et rendu public ce vendredi, met directement en cause Vladimir Poutine.

Le président russe serait l’instigateur d’une “campagne d’influence” pour favoriser l‘élection de Donald Trump.

Le document a été élaboré sur la base d’informations recueillies par le FBI, la CIA et la NSA.

Outre les piratages, il dénonce la “propagande” russe sur les réseaux sociaux par l’intermédiaire de “trolls” rémunérés, pour saper la confiance dans le gouvernement américain.

Il consacre également pas moins de 7 pages à la chaîne d’Etat russe Russia Today (RT) et à sa couverture “constamment négative” d’Hillary Clinton.

Donald Trump avait fait étalage de son scepticisme concernant ce rapport avant qu’il ne lui soit présenté.

L’ancien directeur de la CIA a tancé le président-élu.

“Dans ce rapport, il n’est pas question de vous, désolé. Cela nous concerne tous, cela concerne notre processus démocratique”, a déclaré Michael Hayden.

Des emails piratés du parti démocrate et d’un proche d’Hillary Clinton avaient été diffusés sur internet, notamment par Wikileaks avant l‘élection, déstabilisant la candidate démocrate.

Le site de Julian Assange a réaffirmé vendredi que ses sources dans cette affaire n‘étaient “pas étatiques”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine mis en cause par les services de renseignement américains

Ingérence russe ? Le désaccord entre Trump et les agences du renseignement américain

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour