DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

USA : première inculpation dans le dieselgate de Volkswagen

euronews_icons_loading
USA : première inculpation dans le dieselgate de Volkswagen
Taille du texte Aa Aa

Il est le premier dirigeant américain de Volkswagen formellement inculpé dans le scandale des moteurs truqués. Olivier Schmitt a été arrêté hier à Miami pour conspiration dans le but de tromper les autorités et les automobilistes sur le niveau réel des émissions de gaz polluantes des voitures de la marque.
Fin 2015, le premier constructeur automobile européen avait reconnu avoir équipé 11 millions de ses voitures diesel, dont environ 600.000 aux États-Unis, d’un logiciel faussant le résultat des tests antipollution.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.