EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Irak : 85 % de la partie Est de Mossoul reconquis

Irak : 85 % de la partie Est de Mossoul reconquis
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les combats se poursuivent à Mossoul après la reprise de l'université par les forces d'élites. Les habitants libérés essaient quant à eux de retrouver un semblant de vie normale.

PUBLICITÉ

En Irak, les combats se poursuivent à Mossoul. Ce lundi, des tirs et des explosions ont retenti dans la zone d’al-Ghabat.

Les forces irakiennes continuent leur avancée après la reprise de l’université de la ville samedi. Cette immense université aux vastes bâtiments modernes était l’une des plus réputées d’Irak avant la prise de Mossoul par les jihadistes en 2014.

Avec la reprise de l’université, la bataille pour expulser les jihadistes de la totalité de la partie orientale de Mossoul, divisée en deux par le fleuve Tigre, approche de sa fin. Elle devrait se conclure dans les dix jours, prédit le général Taleb Cheghati al-Kenani, commandant en chef des forces d‘élite du contre-terrorisme.

Les forces irakiennes ont reconquis désormais 85% de cette partie Est depuis le début le 17 octobre de leur vaste offensive destinée à reprendre aux jihadistes leur principal fief irakien.

Mais la bataille est loin d‘être terminée: il restera ensuite à reconquérir la partie occidentale, moins vaste mais plus densément peuplée.

Dans les zones libérées, les habitants enterrent leurs morts là où ils peuvent : dans les jardins des maisons où dans les cours d‘école. D’autres tentent de retrouver un semblant de vie normale en balayant les traces de la guerre où en réparant les réseaux électriques endommagés.

Avec agences (AFP, Reuters)

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappes massives américaines en Syrie et en Irak : au moins 18 combattants pro-Iran tués

Irak : Frappes contre une base militaire abritant des troupes américaines

Des inondations à Erbil, dans le Nord de l'Irak