EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Mur entre le Mexique et les USA : échange téléphonique Trump-Pena Nieto

Mur entre le Mexique et les USA : échange téléphonique Trump-Pena Nieto
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le mur à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis constitue toujours un sujet de discorde entre Mexico et Washington.

PUBLICITÉ

Le mur à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis constitue toujours un sujet de discorde entre Mexico et Washington. Mais les présidents des deux pays ont cherché à faire baisser la pression.
Ce vendredi, Enrique Pena Nieto et Donald Trump se sont parlé au téléphone pendant une heure.
Oui, il y a toujours des divergences, et le nouveau président américain ne va sûrement pas renoncer à la construction de ce mur.
Mais il pourrait ne pas donner suite à l’idée d’une taxe de 20% sur les importations en provenance du Mexique pour financer la construction du mur.
Et puis le dialogue existe. C’est bien là le plus important, à en croire le milliardaire mexicain, Carlos Slim.
Lors d’une conférence de presse, ce vendredi, il a relativisé la situation, s’inspirant des films d’Hollywood : “Pour moi, Trump n’est pas ‘Terminator’, mais il est ‘Le Négociateur’.

Qu’il soit ‘Terminator’ ou ‘Le Négociateur’, en tout cas, Donald Trump veut remettre à plat l’accord de libre-échange nord-américain, estimant qu’il sert davantage les intérêts mexicains qu’Américains.

Comme tout le monde le sait, le Mexique a mieux négocié. Nos précédents dirigeants ont été battus à plate couture. On a été tournés en ridicule. Notre déficit commercial vis-à-vis du Mexique s‘élève à 60 milliards de dollars par an.
Donald Trump, président des Etats-Unis

Enrique Pena Nieto et Donald Trump s‘étaient rencontrés en août dernier.
Ils devaient se voir la semaine prochaine. Une entrevue qui a été annulée en raison des tensions diplomatiques autour du mur. Aucune nouvelle date n’a été avancée.

avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Trump voudrait taxer les importations mexicaines pour financer le mur

Joe Biden testé positif au Covid-19 : la pression pour le retrait de sa candidature s'accentue

Le choix du colistier de Trump est-il synonyme d'ennuis pour l'Europe ?