EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Bombardements mortels en Syrie : au moins 26 morts

Bombardements mortels en Syrie : au moins 26 morts
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Russes nient toute responsabilité. Les Etats-Unis sont montrés du doigt.

PUBLICITÉ

Qui a bombardé Idleb, mardi matin, le fief des rebelles au nord-ouest de la Syrie ? Seule certitude : une dizaine de raids aériens auraient causé la mort d’au moins 26 personnes dont de nombreux civils.
Ce sont apparemment des combattants du groupe Fateh al-Cham, l’ancienne branche syrienne d’Al-Qaïda, qui étaient visés.
Les raids ont fait également des dizaines de blessés.

Les regards se tournent vers les Etats-Unis. Le 21 janvier dernier, les Américains avaient déjà bombardé la province et une centaine de combattants d’Al-Qaïda avaient été tués.

L'EI assiégé dans son fief d'Al-Bab en Syrie https://t.co/NKO0bHkcpI par Layalarahal</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://t.co/FojCX7sjhI">pic.twitter.com/FojCX7sjhI</a></p>&mdash; Agence France-Presse (afpfr) 7 février 2017

Lors d’un entretien accordé à la télévision belge, Bachar al-Assad s’en est de nouveau pris à la coalition menée par les Américains.

Bashar al-Assad : “Il n’y a pas d’opération contre Daesh. Si vous parlez de l’alliance américaine contre Daesh, c‘était une opération cosmétique. C‘était une alliance fictive parce que Daesh s’est renforcé durant cette opération. Cette opération était d’ailleurs illégale parce qu’elle a pris forme sans consultation et sans la permission du gouvernement syrien.”.

De leur côté, Russes, Turcs et Iraniens se sont retrouvés lundi à Astana au Kazakhstan pour tenter de consolider le cessez-le-feu en Syrie….en attendant la reprise des pourpalers de paix entre le régime syrien et l’opposition. Ces pourparlers pourraient reprendre à Genève le 20 février.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

13 000 détenus pendus dans une prison syrienne entre 2011 et 2015 (Amnesty)

L'armée syrienne bombarde la province rebelle d'Idlib

No Comment : en Syrie, les manifestations anti-Assad se poursuivent dans le sud