PUBLICITÉ

Un vétéran d'Al-Qaïda tué en Syrie par les Américains

Un vétéran d'Al-Qaïda tué en Syrie par les Américains
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Abou Hani al-Masri était en lien avec Ossama ben Laden.

PUBLICITÉ

C‘était l’un des vétérans d’Al-Qaïda et était en lien avec Oussama ben Laden.
Mercredi, le département de la Défense américain a déclaré avoir tué Abou Hani al-Masri le 4 février dernier lors d’un bombardement à Idleb, au nord-ouest de la Syrie.

#Idlib | Ahrar al-Sham commander Abu Hani al-Masri (Egypt national) was killed in #US led coalition airstrike on Sarmada town pic.twitter.com/1PceClWlHb

— Syria Today (@todayinsyria) 4 février 2017

Al-Masri, un Egyptien âgé d’une soixantaine d’années, avait rejoint les rangs d’Al-Qaïda en Afghanistan, dès les années 1980.

Selon Jeff Davis, le porte-parole du Pentagone, le jihadiste aurait “recruté, endoctriné, entraîné et équipé des milliers de terroristes” ces dernières décennies.

Full statement on US airstrikes vs #alQaida in #Syria from Pentagon spox Capt. Jeff Davis pic.twitter.com/exvvHy4ETP

— Jeff Seldin (@jseldin) 8 février 2017

Après s‘être focalisés sur Daesh, les Etats-Unis multiplient désormais les bombardements dans la province d’Idleb contre les rebelles du groupe Fateh al-Cham, qui a officiellement rompu avec Al-Qaïda.

Washington a également reconnu être à l’origine d’un autre raid sur Idleb le 3 février
qui aurait causé la mort de dix combattants jugés “extrémistes”, selon le Pentagone.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Trois soldats turcs tués accidentellement dans un raid de l'aviation russe en Syrie

Syrie : une frappe israélienne sur le consulat d'Iran à Damas tue 7 personnes

L'armée syrienne bombarde la province rebelle d'Idlib