Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Scandale de corruption : l'héritier de Samsung à nouveau entendu

Scandale de corruption : l'héritier de Samsung à nouveau entendu
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’héritier et vice-président du groupe Samsung a été entendu une seconde fois dans le cadre du retentissant scandale de corruption, qui a ébranlé le sommet de l’Etat en Corée du Sud. Les enquêteurs tentent de déterminer si Lee Jae-yong a cherché à soudoyer la confidente de l’ombre de la présidente Park Geun-hye, afin d’obtenir les faveurs du gouvernement.

“Un éventuel mandat d’arrêt à l’encontre du suspect sera délivré après un réexamen complet de l’affaire”, a indiqué le porte-parole du bureau du procureur. Le mois dernier, les enquêteurs avaient requis l’arrestation du vice-président de Samsung, mais la justice s’y était finalement opposée pour manque de preuves.

Lee Jae-yong est soupçonné d’avoir promis 35 millions d’euros aux fondations d’une amie proche de la présidente, Choi Soon-sil, afin que celle-ci joue de son influence auprès du pouvoir. Les enquêteurs cherchent à savoir précisément si Samsung a tenté d’obtenir le feu vert de Séoul pour une fusion controversée au sein de l’entreprise.