Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Payée 90 euros, contre un empoisonnement

Payée 90 euros, contre un empoisonnement
Taille du texte Aa Aa

L’aéroport de Kuala lumpur va être nettoyé à fond pour éliminer toute trace possible du poison VX, ce poison qui a tué le demi-frère du leader nord-coréen. L’Indonésienne qui a projeté le liquide au visage de Kim Jong-Nam a été payée 90 dollars pour ce qu’elle pensait être une farce. L’autre suspecte vietnamienne a été prise de vomissements après le contact avec le VX.

Andreano Erwin, l’ambassadeur indonésien en Malaisie explique que “la suspecte a dit que quelqu’un lui a demandé de faire ça, avec quelque chose qui ressemblait à une huile pour bébé. Cette personne lui semblait japonaise ou coréenne.”

En plus des deux femmes, un Nord-Coréen est en détention provisoire. La police recherche 8 autres personnes, dont Hyon Kwang Song, un diplomate nord-coréen de Kuala Lumpur.

“Comme l’inspection générale de police l’a dit, explique le policier Abdul Samah Mat, si ce diplomate ne répond pas en un temps raisonnable à notre demande de présentation, nous l’obligerons à se rendre.”

Le VX aurait pu être dissimulé dans une valise diplomatique, qui évite les contrôles habituels à la douane. La Corée du Nord a fabriqué par le passé du VX et détiendrait selon les experts jusqu‘à 5.000 tonnes d’armes chimiques.