PUBLICITÉ

Un documentaire sur les "Casques blancs" récompensé aux Oscars

Un documentaire sur les "Casques blancs" récompensé aux Oscars
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le jury des Oscars a décidé de récompenser un documentaire consacré aux “Casques blancs”, ces secouristes qui opèrent en Syrie pour tenter de sauver les civils victimes de la…

PUBLICITÉ

Le jury des Oscars a décidé de récompenser un documentaire consacré aux “Casques blancs”, ces secouristes qui opèrent en Syrie pour tenter de sauver les civils victimes de la guerre.
Le film “The White Helmets” a reçu la statuette dans la catégorie documentaire court.

Le film a été réalisé par le Britannique Orlando von Einsiedel. Il a suivi le travail de ces volontaires engagés depuis 3 ans sous le feu des bombes.

Le fondateur des “Casques blancs“ a réagi à cette distinction au travers d’un message vidéo.

Au nom de tous les ‘Casques blancs’ qui opèrent en Syrie, je tiens à vous remercier pour cette récompense. Cela redonne le moral à tous les volontaires, et ça les encourage à continuer leur mission de venir en aide aux civils syriens.
Raed Saleh, fondateur des Casques blancs

Cette organisation de défense civile est financée par plusieurs pays occidentaux. Ce qui fait dire à ses détracteurs, dont le régime de Damas et le Kremlin, que ces “Casques blancs“ sont manipulés.

La face cachée des #Casquesblancs en #Syriehttps://t.co/yd3RnlQGiFpic.twitter.com/Ud7ATwzwk8

— RT France (@RTenfrancais) 27 février 2017

Les responsables du groupe assurent venir en aide à tous les civils, indépendamment de leurs convictions politiques ou religieuses.

pic.twitter.com/6kdZaOECej

— The White Helmets (@SyriaCivilDef) 27 février 2017

L'Oscar décerné au documentaire sur les casques blancs laisse un goût amer
Il ne changera rien aux bombardements Syriens, Russes, Américains

— cedric mas (@CedricMas) 27 février 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Oscars 2017 : "il y a eu un immense malaise dans le public"

Bourde, diversité et politique aux Oscars 2017

Oscars : "Moonlight" éclipse (un peu) "La la Land"