PUBLICITÉ

Les Européens et le sport : les bons et les mauvais élèves

Les Européens et le sport : les bons et les mauvais élèves
Tous droits réservés 
Par Philippe Mathieu
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Pas très sportifs les Européens.

PUBLICITÉ

Pas très sportifs les Européens. La moitié d’entre eux (en tout cas ceux qui ont plus de 18 ans) ne pratique aucune activité physique. D’un autre côté près de 30% y consacrent plus de deux heures et demi par semaine (la bicyclette comme moyen de transport entre dans cette activité physique). Ce temps est considéré par l’OMS comme un strict minimun pour se maintenir en forme

Si ce pourcentage décroit avec l‘âge il augmente en revanche avec le niveau d‘éducation.

Selon les pays les disparités sont grandes. Sans surprise les bons élèves viennent plutôt du nord de l’Europe avec dans le trio de tête la Finlande, le Danemark et la Suède.

Au fond de la salle de sport on trouve les dispensés soit la Roumanie et la Bulgarie.

Et les Frenchies dans tout ça ? Et bien ils récoltent du “peu mieux faire”. La moitié d’entre nous ayant décidé de suer plus de deux heures et demi par semaine au delà des bonnes résolutions de début d’années.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Danemark : l'incendie dans les bureaux du géant pharmaceutique Novo Nordisk est maîtrisé

No Comment : les grandes villes européennes aux couleurs de l'UE

Bataille commerciale et stratégique entre l’UE et la Chine sur les véhicules électriques