DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sommet européen se termine sur une fracture profonde avec la Pologne

Vous lisez:

Le sommet européen se termine sur une fracture profonde avec la Pologne

Le sommet européen se termine sur une fracture profonde avec la Pologne
Taille du texte Aa Aa

Lâchée par tous à Bruxelles mais chaleureusement accueillie à Varsovie. A son retour du sommet européen, la Première ministre Beata Szydlo a été félicitée vendredi soir par le président polonais pour sa ténacité.

La Première ministre a pourtant essuyé jeudi un véritable camouflet diplomatique.
La Pologne s’opposait à la réélection de Donald Tusk à la présidence du Conseil européen.
Mais seule contre tous, Varsovie a perdu la partie.

Signe de son agacement, la Première ministre a refusé de signer les conclusions du sommet européen, en guise de représailles.

La Pologne s’est aussi élevée contre l’idée de lancer une Europe à plusieurs vitesses après la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.
Une idée qui divise le Vieux Continent et qui ne ne satisfait pas le président de la Commission européenne.

_“Le Brexit, ce n’est ni la fin de l’Union européenne, ni la fin de tous nos développements, ni celle de nos ambitions continentales, a expliqué Jean-Claude Juncker.
J’ai eu l’impression en parlant avec mes collègues et en écoutant le débat que nous avons eu qu’au contraire, le Brexit encourage les autres pays à aller de l’avant, malheureusement sans les Britanniques._

Sauf nouveau contretemps, Londres devrait officiellement enclencher dès la semaine prochainesa demande de sortie de l’Union européenne.

Les 27 se retrouveront quant à eux le 25 mars pour célébrer le 60ème anniversaire du traité de Rome.

Avec Agences