PUBLICITÉ

Attaque d'Orly : le témoignage du père de l'agresseur

Attaque d'Orly : le témoignage du père de l'agresseur
Tous droits réservés 
Par Philippe Mathieu
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ziyed Ben Belgacem, l’agresseur d’une militaire samedi à l’aéroport d’Orly était sous l’emprise de l’alcool et de stupéfiants au moment de l’attaque.

PUBLICITÉ

Ziyed Ben Belgacem, l’agresseur d’une militaire samedi à l’aéroport d’Orly était sous l’emprise de l’alcool et de stupéfiants au moment de l’attaque.

Cette révélation a éclairé les circonstances de son passage à l’acte “violent” et “destructeur” entamé lors d’un contrôle routier où il avait tiré au revolver à grenailles sur des policiers.

Le parcours de l'homme abattu à l'aéroport d'Orly: Garges-lès-Gonesse, Vitry-sur-Seine, Orly-Sud #AFP par AFPgraphics</a> <a href="https://t.co/V4jQVHFbY8">pic.twitter.com/V4jQVHFbY8</a></p>&mdash; Agence France-Presse (afpfr) 18 mars 2017

Pour son père, l’auteur des faits a été pris dans un engrenage : “Il n’a jamais été un terroriste mon fils. Jamais il a fait la prière. Il bois et sous l’effet de l’alcool et du cannabis voila où on en arrive. C’est un choc. Mais qu’est-ce que vous voulez, c’est la fréquentation de la drogue. En fin de compte c’est moi qui paye”.

Ce Français d’origine tunisienne de 39 ans, avait été condamné à plusieurs reprises pour des vols et trafic de stupéfiants, et avait été signalé comme radicalisé en prison,

Aucune complicité éventuelle n’a été établie à ce stade: les gardes à vue d’un frère et d’un cousin de l’assaillant, qui s‘étaient présentés d’eux-mêmes samedi au commissariat, ont été levées.

(avec AFP)

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No comment : des étudiants propalestiniens manifestent à la Sorbonne

La police a évacué un campement de migrants à Paris

Le Moulin rouge à Paris privé de ses ailes après un incident